Traducteur Translator Traductor مترجم Übersetzer Переводчик

dimanche 24 mai 2009

Abou Simbel

Aujourd'hui, c'est la fin de notre croisière car nous nous levons à 2h30 pour partir en convoi à 3h45 direction la merveille : Abou Simbel.

Des dizaines de cars se réunissent le tout entouré par plusieurs dizaines de policiers et soldats, cela est vraiment impressionnant et nous pensons que l'on va tous se suivrent aussi jusqu'à Abou Simbel mais dés que l'autorisation est donner, cela ressemble plus à une course de formule 1, c'est à celui qui arrivera le premier. Tout est bon pour doubler les autres cars en pleine nuit notre chauffeur roule à 120 ou 130 Km/h avec les feux de croisement (normal en convoi) avec les feux de route (moins normal) ou tous phares éteints (pas normal du tout). J'ai pensé durant les trois heures de ce voyage que l'on ne verrait jamais Le Caire.

Le soleil à peine levé, nous arrivons enfin parmi les tous premiers (normal avec tous les bus doublés), après avoir contourné une colline, apparait cette merveille qu'est le temple de Ramsès II.

Le grand temple, précédé de quatre colosses assis représentant le pharaon, était consacré à Rê, Amon et Ramsès. Le petit temple ou temple d'Hathor est précédé de six statues debout figurant le pharaon et sa femme Néfertari. Menacés d'être submergés en raison de la construction du haut barrage d'Assouan, ces temples ont été découpés bloc par bloc (1 305 blocs dont certains atteignaient 30 tonnes) et remontés 64 m au-dessus de leur emplacement primitif sur un escarpement artificiel (1963-1968) à la suite d'une campagne de protection lancée par l'Unesco.

Je ne sais pourquoi, mais une grande émotion nous envahie quand l'on se retrouve devant les quatre statues qui se situent tout au fond du temple, cela restera à jamais dans nos mémoires

Après deux heures de visites, nous nous rendons à l'aéroport d'Abou Simbel pour prendre un vol vers Le Caire.
Dans la capitale Egyptienne, nous sommes logé dans le magnifique hôtel qu'est le "Concorde El Salam"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire